Tout doux tout doux tout doucement…

Hello

Aujourd’hui, c’est un sujet bien particulier dont j’aimerais vous parler. Oui ! « je » : moi : Lisalou. AHahah grande première ici ! Pour une fois ce sera moi toute seule, même si Guillaume n’est pas loin et qu’il est un peu concerné aussi. J’aimerais vous parler de ce  » Mariage » que nous essayons de préparer mais aussi de rencontres, de mariées, de douceur et de jolies choses.

Promis, ça ne sera pas cucu, ça sera juste doux…

Pour être honnête, il y a un petit moment que ces photos sont prêtes et, qu’elles attendent bien sagement d’être publiées sur Mamie Boude. Je n’arrivais pas forcement à sauter le pas, à parler de mariage ici avec vous car c’est si personnel. Il y a 3 mois Mathilde de Felicie Oh Oui me proposait de rencontrer la créatrice Delphine Manivet et de faire quelques essayages de robes de mariée dans son magnifique wedding concept store showroom Bordelais ( totalement in love de ce lieu ).  Je me suis dit que ce serait une belle occasion pour vous parler mariage et tout et tout !

Le mariage est un concept totalement oublié dans ma famille et pour tout vous dire je suis un peu nulle sur le sujet.  Rien qu’a l’idée de me voir en robe de mariée je panique. C’est un peu compliqué pour moi cet univers et même si j’ai vraiment envie de vivre ce moment à deux, de lui dire oui, tout ce qu’il y a autour et toute cette grande organisation m’effraie un peu :D ( oui je sais, il y’a pire comme problème –‘ ). Pourtant j’adore assister à des mariages, voir mes ami(e)s en tenue et voir tout cet amour je trouve ça génial, je suis la première à pleurer de joie ( la fille pas contradictoire du tout :D )

Revenons à notre histoire ! Nous avions rendez vous le 14 novembre… ( lendemain des attentats à Paris..) et sans surprise ce samedi matin, comme la France entière, je n’avais pas le coeur à faire grand chose… En quête d’ondes positives quand même et pour la géniale Mathilde je n’ai pas annulé ce RDV. Et j’ai bien fait ! Il y avait un temps magnifique ce jour là et la lumière chez Felicie Oh Oui, était si belle ! Ce lieu m’a fait du bien au moral ! J’ai donc fait la connaissance de la très charmante Delphine Manivet et de sa jolie collection de prêt à porter de robes de mariée. De jolies matières légères, des dentelles fines, des coupes modernes et des prix plus doux que du sur mesure. (Petit coup de coeur pour la robe Alexis) .  Tout était très beau et délicat et les futures mariées étaient toutes géniales ! Il y avait tellement d’amour et de magie dans leurs yeux ce jour là, et de joie quand elles se regardaient habillées de blanc dans le miroir ! Quelle belle surprise et de bonnes ondes ! Nous étions comme dans une bulle à part. J’ai préféré passer mon tour pour l’essayage et être plutôt derrière l’objectif pour immortaliser ces doux moments !

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB7

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB8

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB5

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB3

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB9

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB6

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB1

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB2

felicie-oh-oui-delphine-manivet-MB

La date approche et nous ne savons pas encore : Où, quand, comment, nous allons faire ce mariage ! Oui, je dois avouer que nous sommes un peu en retard sur ce point là !  Je ne sais pas dans qu’elle direction partir : faire un mariage avec une fête ou se marier à deux tranquillou. Guillaume est aussi dans le même mood que moi, nous avons envie de simplicité, en toute intimité avec nos proches ! Le budget n’est pas grand mais je pense qu’avec peu, on peut faire grand quand on le fait avec amour ! ( J’avais dit que ça ne serait pas cucu pourtant ! arrr zut ! )

Ce qui est sûr, c’est qu’il sera totalement DIY ce mariage !

Affaire à suivre !

PS : Si vous avez des jolis lieux en tête dans la région bordelaise, pas forcement type mariage mais plutôt vielle grange ou quelque chose de brut, nous serions ravis de recevoir vos tips !

Promis on revient à deux pour le prochain post

Besos tout plein

Lisalou

Merci à Delphine Manivet et Mathilde pour ce tendre moment dans ce monde de brutes

Credits Photos : Mamie Boude
4 février 2016
11 février 2016

RELATED POSTS

12 Comments

  1. Répondre

    berenicek

    9 février 2016

    Coucou, je comprends totalement ton ressenti sur le mariage, on a organisé le nôtre en 3 mois pour passer à autre chose ensuite ! On savait surtout qu’on voulait garder des traces de ce moment alors on a d’abord choisi la photographe, ensuite on a opté pour un truc tout simple, mariage en mairie et puis brunch en petit comité avec nos amis (40 personnes) dans un petit resto du quartier qu’on adore, ce qui ne nous a pas empêché de nous faire très beaux. Une amie à moi a fait la déco, c’était super cool, et le plaisir de rentrer chez nous le soir et nous retrouver tous les 2, c’est bête mais j’ai adoré parce que ça nous correspondait tellement, fais ce qui te correspond et sers toi de ce qui fait votre couple, voilà, je ne sais pas si ça peut t’aider ;)

  2. Répondre

    Lola

    9 février 2016

    Salut Lisalou !
    D’abord félicitations à vous deux pour votre amour et votre envie d’union pour la vie. Vous êtes très beaux et ça donne envie, même si je comprends ton angoisse.
    Je ne laisse jamais de commentaires, mais là je me suis dit que c’était le moment. Pour l’organisation de ton mariage, j’ai mon amie d’enfance Adeline qui s’est lancée comme wedding planneuse. Tu la trouveras au nom de La Fabrique à Madame que Facebook et Instagram. N’hésite pas à la contacter. Comme toi le DIY c’est son dada, je suis sure que vous vous entendrez très bien.
    Encore bravo.
    Je vous embrasse.
    Lola.

  3. Répondre

    stef

    9 février 2016

    Bonjour, je partage totalement ton ressenti, j’adore assister à des mariages mais lorsque cela fut mon tour c’était autre chose. Et si c’était à refaire, je le ferai plus intimiste et avec uniquement les gens que j’aime ;)
    Pour ce qui est des lieux, aller vous balader rive droite et dans le libournais, il y a de chouettes pépites. Sinon pour les salles à taille humaine j’aime bien le chai d’aigues vives à Pompignac mais faut aimer la pierre.

  4. Répondre

    Jeanne

    9 février 2016

    Hey !
    Vous avez La bergerie à Belin Beliet. C’est vraiment une cabane dans la forêt avec beaucoup de charmes si vous y mettez un peu du votre niveau déco ;)
    Bon le site fait un peu peur (http://pernauty.free.fr/SitePernaud/Bergerie/Bergerie.htm) mais ça vaut le coup !
    Regadez le mariage d’Aline & Alex, c’était là bas : http://www.ladybrindille.fr/mariage
    Mucholove <3

  5. Répondre

    elise

    9 février 2016

    Félicitations,
    Très sympa cet article tout doux, ça donne envie d’enfiler à son tour une jolie robe !

  6. Répondre

    Sarah, Les Jolis Mondes

    9 février 2016

    Oh les jolies photos ! Le lieu a l’air très cool.
    J’ai hâte d’avoir un petit aperçu de votre grand jour, ça va envoyer côté DIY !!! C’est tellement cool de préparer son mariage, j’avais adoré.
    Bises à tous les deux, et bon préparatifs :)
    Sarah

  7. Répondre

    Laurie

    9 février 2016

    Je ne vais pas être originale en disant que j’étais dans le même état, l’envie de se dire oui, mais penser à l’organisation me faisait paniquer… Et pourtant, nous avons organisé notre mariage en 5 mois, et nous avons fait beaucoup de choses, une fois lancée, je ne pouvais plus m’arrêter, si bien que les quelques semaines qui ont suivi le mariage, je vivais un véritable wedding blues, je cherchais à m’occuper, je regarder les robes de mariées…
    1er déclic : un essayage de robe de mariée avec une amie pendant un déplacement professionnel à Lille (j’habite dans les Pyrénées…)
    2ème déclic : Je décide de coudre ma robe de mariée (elle m’est apparue en rêve), plus d’hésitation je savais que je voulais celle-ci.
    3ème déclic : En surfant sur le net, pour trouver un lieu (moi aussi je rêvais d’une vieille grange, avec des longues tablées et des guirlandes de guinguettes), je tombe sur le site de celle qui sera notre wedding planner.
    4ème déclic : Inscription à un atelier mariage dans un magasin design, on y va sans conviction, et nous rencontrons la wedding planner du 3ème déclic, le feeling passe tout de suite, elle n’est pas du tout cucu… on adore
    5ème et dernier déclic : La rencontre avec celle qui deviendra notre photographe. Nous sommes en avril, nous n’avons pas encore arrêtée la date, mais nous voulons absolument qu’elle immortalise notre mariage, on se fixe comme date le 19 septembre. Il nous reste à… tout faire : trouver un lieu, un traiteur, la robe, le costume, les faire-part, prévenir nos parents… tout !!!

    Pour le lieu, nous validerons assez vite une salle des fêtes, qui n’a pas un grand cachet (architecturalement parlant), mais nous adorons le cadre, au bord d’un lac, en contrebas d’un des plus beaux villages de l’Ariège, et face à un village de vacances permettant à tout nos invités de dormir sur place, et de prolonger ce beau moment pour un brunch le lendemain.

    Faute de place dans la salle, nous avons fait le choix d’un petit mariage : 45 adultes, 11 enfants/ados. Nous avons privilégier nos amis à nos familles, seul seront présents nos parents, grands-parents et frères et sœurs dans le giron familial.

    Notre première idée : un mariage civil en fin de matinée, suivi d’un brunch en extérieur, une cérémonie laïque et le soir… Donc en juillet changement de plan, certains invités viennent de loin, on ne peut pas envisager de congédier tout le monde à 20h !

    Finalement, nous avons opté pou une formule plus classique : mariage civil à 14h, à 16h un gouter avec des crêpes, des jus de pommes, pour en profiter des transats, des bottes de pailles, des fleurs…et le cadre extérieur. A 18h30 une cérémonie laïque, que j’appellerais plutôt « à notre façon », elle est menée par un ami à nous, nous avons demandé à 3 autres personnes de prendre la parole, puis nous nous sommes exprimés en dernier.

    A 19h30, nous lançions l’apéro et le début de la soirée. N’étant pas fan des jeux pendant les mariages, nous avons optés pour la venue d’un photomaton, ça a eu un réel succès (à mon sens la clé de ce succès résidait dans le fait que les strips étaient imprimés au moment en double exemplaire, un pour nous et un pour nos invités).

    Le lendemain nous étions 45, nous avions commandé une paella pour le côté convivial et pratique.

    J’ai adoré cette journée, qui était à notre image, rien ne nous a été imposé, nous avons pu profiter de nos invités, et reçu beaucoup d’affection.

    Si j’aurais un conseil à te donner : fais toi plaisir !!!

    Je n’ai pas de lieu à te conseiller dans la région Bordelaise, je suis un peu trop loin, j’espère que vous trouverez rapidement votre bonheur. Bon courage, mais ça en vaut vraiment le coup !!!

    Tu peux voir un aperçu de notre mariage ici : http://madamecoquelicot-mariage.com/2015/11/22/laurie-xavier-un-mariage-tout-tendre-aux-portes-de-lautomne/

  8. Répondre

    Amélie

    9 février 2016

    Coucou future madame,
    Je ne sais pas si ça vous parlera mais en te lisant, j’ai tout de suite pensé à un mariage (à Bergerac) que j’avais publié, dans un camping à la cool sur un week-end ! Bon c’est peut-être un peu grand du coup, si vous avez l’intention de faire un mariage en tout petit comité mais je te mets les liens on ne sait jamais. J’avais consacré deux posts :
    http://www.queenforaday.fr/blog-mariage/photos-mariages-cools/dani-gil-premiere-partie/
    http://www.queenforaday.fr/blog-mariage/photos-mariages-cools/dani-gil-le-grand-jour/
    Bons préparatifs à vous deux ! :)
    Besos

  9. Répondre

    Laura

    10 février 2016

    si vous cherchez une vieille grange autour de bordeaux je vous conseille le Domaine du Maine Pommier a Lagorce. Je m’y suis mariée en septembre dernier et c’est juste génial : pas un voisin, un grand parc, des couchages pour 70 personnes environ (dortoirs ou gîtes pour 4) et cette grange magnifique pour faire la fête ! N’hésitez pas à revenir vers moi pour plus d’infos (sinon il y a plein de photos dans le magazine de la maison du mariage de bordeaux :-))

  10. Répondre

    julia

    10 février 2016

    c’est un moment magique qui doit être à votre image ! Le DIY c’est juste génial, tu prends trop de plaisir à tout préparer et surtout pas mal de fierté quand tout roule comme tu veux ! ;) on s’est marié à Berneuil (16) en pleine campagne à un peu moins de 1h de Bordeaux , dans une ancienne grange, un lieu tres sympa, le Grenier des Saveurs ( qqs photos sur le site de Lady Brindille notre fleuriste de choc ;) Amusez vous bien dans les préparatifs ! ;)

  11. Répondre

    madame alfred

    17 février 2016

    Je me suis mariée il y a 2 ans, et cette année, nous fêtons nos … 25 ans de vie commune ! ah ah ! (mmm, je suis donc une vieille peau ;)…). Autant dire qu’on a vécu ce mariage totalement décomplexés et dans une joie totale et continue (j’aurais jamais pensé sourire en permanence aussi longtemps et en toute sincérité ), un moment qu’on a partagé avec les gens avec qui on avait vraiment envie de le partager (des amis, de la famille). Le souvenir de cette journée et des jours qui l’ont entourée est comme un petit feu de joie . On s’est amusé avec nos fringues et les conventions qui nous ont un petit peu rattrapés (étrange comme la notion même de mariage te tord le cerveau !) – robette faussement blanche courte, une partie en dentelle ancienne, petite sirène cousue au dos avec un « ah » brodé en rouge, le tout cousu par mes blanches mains et le promis en chemise noir avec motifs palmiers et perroquets- ; l’adjoint qui nous a marié est un ami qui a joué avec le mot de notre invitation (dans laquelle nous n’avions pas utilisé le mot ‘mariage’, nous invitions à une performance , la ‘oui perf’ – voilà qui a égaré quelques uns de nos plus vieux invités), et c’est moi qui aies fait un discours (une lecture plutôt, un très beau texte d’Alain Badiou) auquel se sont ajoutées quelques surprises de nos témoins. On a loué une salle 1 mois avant et accroché un paquet de guirlandes de guinguette empruntées à la mairie du village où nous habitions avant, accroché aussi les mobiles que je crée et des photos de ciels , et sur les tables, nappes blanches anciennes, assiettes, verres et couverts vintage (brocantes de village), des fleurs des champs cueillies le matin (verge d’or, fleurs de carottes, pois de senteur, graminées) . Une copine restauratrice nous avait préparé un buffet pétillant et délicieux pour un prix raisonnable. Nous avions préparé l’apéro dans notre petit jardin , des mobiles dans l’arbre, des nappes anciennes sur les tables du jardin, une soupe champenoise, et au fond du jardin, un endroit clos pour les enfants avec un tipi et des pinatas fabriquées par mon père (ancien animateur, et roi de la pinata !) : tête de bison et cactus (et deux anciennes élèves pour jouer les baby sitters). On a dansé toute la nuit sur une play liste contributive . Il a fait un froid de canard, c’était en août ! On hébergeait les amis les plus proches et donc colo pendant quelques jours , moments aussi précieux que le jour J. Ce qui nous a fait le plus rire, c’est l’histoire de l’alliance. Au départ, on s’était dit, une alliance, pour quoi faire ? et 2 semaines avant le mariage, on a changé d’avis ! mais on ne voulait pas y mettre des sous (choix d’un petit budget ) et sur etsy , nous trouvons des anneaux fins, un peu travaillés, très jolis. Nous ne portons pas de bague, ni l’un ni l’autre, du coup, nous allons dans une bijouterie pour mesurer notre tour de doigt. La vendeuse nous dit : » oh, vous préparez un heureux événement ?  » (ah ah ah) « c’est pour quand ? » – sa mâchoire est tombée d’un coup quand elle a su la date … et elle nous a souhaité « bon courage » . Les anneaux sont arrivés 2 jours après le mariage ! alors pour le jour J, j’ai bricolé 2 bagues (un indien et un cycliste , les bras en l’air genre hourra, 2 figurines vintage). Et le jour où les anneaux sont arrivés, notre fille aînée et sa meilleure amie nous ont fabriqué , de leur propre chef, une « cérémonie » pour nous marier une 2e fois .
    Tout ça pour dire que le principal c’est de suivre ses envies . Pour nous, c’était une fête comme une autre qu’on a abordé sans se prendre la tête, sans jamais stresser , le plaisir et la joie n’en ont été que plus forts le jour J à notre grande surprise, il faut bien le dire – et c’est là, finalement, qu’on a pris conscience que c’était quand même une fête un peu spéciale !
    Profitez bien :)

  12. Répondre

    Un confetti dans ma basket

    23 avril 2017

    Les robes de Delphine Manivet sont juste SUBLIMES !

LEAVE A COMMENT